description

Invités par le Centre culturel Français de Timisoara à assurer le commissariat de la cinquième édition de Surexpositions (manifestation autour de la photographie Franco-Roumaine), nous avons choisi une règle du jeu simple et un titre : «Miettes de Paradis».

Plutôt que d’exposer des œuvres existantes, nous avons proposé à quatre jeunes photographes de moins de trente ans le défi de faire une exposition en 7 jours : Cindy Lelu et Magali Paulin pour la  France, Loredana Bruma et Stefan Tuchila pour la Roumanie. Découvrant la ville pour la première fois, les photographes nous ont livré le résultat de leurs enquêtes prospectives, fruits d’errances volontaires à la recherche d’indices et d’images en guise de réponse. Comment s’arrange-t-on avec l’idée du paradis aujourd’hui, ici, en Roumanie, à Timisoara ? Peut-on en quelques jours, d’un regard extérieur tel un explorateur urbain, en collecter des fragments, en glaner quelques miettes ?

La couleur vieux rose de simples plaques de plâtre posées contre le mur a constitué l’ambiance idéale pour cette série d’images imprimées sur copieur laser et adhésivées.
Rapide à installer et peu coûteuse, les matériaux de cette scénographie ont été réutilisés pour des chantiers associatifs.

Inventaire incomplet, cette exposition est comme un exercice à partager, une forme d’entraînement qui suppose que si le paradis avait une origine, elle se trouverait peut-être dans les yeux de ceux qui regardent la ville et ses habitants.

site de Dédale

images

données

  • Nom : Miettes de paradis
  • Commanditaire : Institut Culturel Français + Association Dédale
  • Lieu : Timisoara, Roumanie
  • Date : 2011
  • Mission : Complète
  • Budget : 5 000 €
  • Equipe : Encore Heureux + Cindy Lelu, Magali Paulin, Loredana Bruma, Stefan Tuchila

localisation