description

L’ancienne préfecture de Paris, construite par Albert Laprade sur le boulevard Morland à Paris, fait l’objet d’une profonde réhabilitation par l’architecte David Chipperfield, dans le cadre de l’opération Réinventer Paris 1. Pour incarner ce chantier complexe dans un tissu historique dense, le promoteur Emerige nous a confié la réalisation d’un petit équipement temporaire. Plus qu’une maison dédiée au projet, c’est aussi un moyen de préfigurer une partie des nouveaux usages, notamment de la future galerie d’art. Mais c’est surtout l’occasion de poursuivre nos expérimentations d’économie circulaire appliquées. L’identification détaillée du potentiel de cette mine urbaine a permis d’imaginer plusieurs destinations pour ces ressources : du réemploi in-situ pour des aménagements intégrés au projet, du réemploi ex-situ mis à disposition pour d’autres acteurs et enfin du réemploi de proximité, pour concevoir des aménagements de chantier.

Construit en majorité à partir de cet important gisement (1 500 fenêtres, 11 000 plaques de faux-plafonds métalliques, 2 200 radiateurs, dalles de pierre, cloisons, luminaires…) ce petit bâtiment intègre des innovations techniques et réglementaires telles qu’une façade rideau de 78 ouvrants de fenêtres réemployés sur ossature bois ainsi qu’un système de chauffe-eau par poêle à bois, pour une distribution dans des radiateurs de réemploi. Sa façade plissée, soulignée au blanc de Meudon par le trait du dessinateur Bonnefrite, matérialise l’adage selon lequel les déchets des uns peuvent être les ressources des autres.

images

données

  • Nom : Maison du projet Morland
  • Commanditaire : Emerige
  • Lieu : Paris
  • Date : 2018
  • Mission : Complète
  • Surface : 140 m²
  • Budget : 530 k
  • Architectes : Encore Heureux
  • Equipe : Encore Heureux + MI2S ingénierie + Albert&Compagnie + Esselinck Ingénierie
  • Photographe : Cyrus Cornut

localisation

48.849750, 2.362846