description

Hier une vie sauvage et des marécages. Aujourd’hui le quartier Ginko et les berges d’un lac artificiel pour accueillir un morceau de ville et ses nouveaux habitants.
La Maison des Danses, nouvel équipement public, articule le cour du Tramway et l’avenue Reinson.
Le cœur du bâtiment est solidement ancré au sol alors que les studios comme sur pilotis, semblent en équilibre.
La couverture textile est comme une robe déposée, ajustée et fendue pour apercevoir les activités qui ont lieu ici.
Entre carmin et grenat, la couleur de cette enveloppe est gourmande, charnelle, profonde.
Une architecture prête à s’animer, à se mettre en mouvement, à accueillir les danseurs et les danses de demain.

Concours perdu.

Le compte rendu de jury note « un parti architectural fort et original basé sur l’emploi de matériaux, de couleurs et de volumétrie irrégulière en décalage avec l’environement. » Au regard de ce qui est visible sur la ZAC Ginko, nous prenons cet argument comme un compliment.

images

données

  • Nom : Maison des danses
  • Commanditaire : Ville de Bordeaux
  • Lieu : Bordeaux
  • Date : 2012
  • Mission : Esquisse
  • Surface : 1 640 m²
  • Budget : 3.1 M€
  • Architectes : Encore Heureux

localisation